La coordination nationale du réSEAU est un service de la Commission nationale française pour l’UNESCO

La Commission française a été créée par un décret qui en établit la composition : membres élus par les groupements éducatifs, scientifiques et culturels, personnalités désignées par le gouvernement, représentants du Parlement, des grands corps de l’état, de l’administration, des principales institutions et organismes oeuvrant dans les domaines de compétence de l’UNESCO. Elle exprime ainsi, par rapport aux grands objectifs de l’UNESCO, les attentes de la communauté intellectuelle française et des ministères représentés en son sein. Ces attentes, qui se traduisent par autant de propositions formulées pour les programmes de l’UNESCO, se manifestent également dans son propre programme d’activités, qui comprend notamment des études et des publications, ainsi que l’organisation de rencontres nationales et internationales.

L’une des principales missions de la Commission nationale est de contribuer à l’influence intellectuelle de la France à l’UNESCO. Elle constitue en ce sens un réservoir d’expertise de haut niveau, ainsi qu’un lieu d’échange d’idées et d’élaboration de propositions destinées à nourrir, à enrichir et à renouveler les programmes de l’Organisation internationale, par rapport à des priorités comme la construction de sociétés du savoir, la bioéthique ou le développement durable, l’éducation pour tous ou le développement de l’enseignement supérieur, la diversité culturelle ou la sauvegarde du patrimoine sous toutes ses formes.

Dans un mouvement inverse, et en quelque sorte symétrique, la Commission nationale s’efforce de promouvoir l’influence de l’UNESCO et de ses valeurs auprès de la société française. Cela implique des actions d’information et de sensibilisation sur l’UNESCO et sur les grands débats qui s’y déroulent. Cela se traduit aussi par le développement de nombreuses coopérations, en particulier avec les acteurs du milieu associatif et du secteur privé. La Commission nationale accorde une importance toute particulière à la sensibilisation du public scolaire en coordonnant et en animant le réseau des écoles associées à l’UNESCO ainsi qu’en assurant la liaison avec les clubs UNESCO par le biais de leur fédération nationale.

Pour l’ensemble de ses activités, la Commission nationale s’attache à impulser et à mettre en œuvre des coopérations internationales dans les domaines de compétence de l’UNESCO. En particulier, elle entretient des relations suivies avec les autres commissions nationales, qui se traduisent par des consultations régulières sur les activités de l’UNESCO dans chaque pays ou par le lancement de projets conjoints. Des partenariats durables ont également été établis avec d’autres organisations internationales oeuvrant dans les domaines de l’éducation, de la science, de la culture et de la communication, comme le Conseil de l’Europe et l’Organisation intergouvernementale de la Francophonie.