Les actions UNESCO sont des projets pédagogiques qui prennent en compte une ou plusieurs des cinq thématiques déclinées ci-dessous. Elles s'appuient sur les quatre piliers de l'education pour le XXIe siècle : apprendre à connaître, à faire, à être et à vivre ensemble

 

action-paix Education à la paix et aux droits de l'homme

Les écoles prennent souvent comme point de départ la Déclaration universelle des droits de l'Homme, la Déclaration des droits de l'enfant, la Recommandation de 1974 de l'UNESCO, la Convention des droits de l'enfant, la Décennie de l'éducation en faveur des droits de l'homme (1995-2004).Le débat doit se fonder sur l'expérience des élèves et s'élargir à celle des autres, afin de leur faire prendre conscience de leurs droits, mais aussi de leurs devoirs et de leurs responsabilités. Aujourd'hui, bon nombre d'actions relatives aux droits de l'homme visent à éliminer tous les signes d'intolérance, de racisme, de discrimination et à renforcer l'éducation pour la démocratie, le respect mutuel,le civisme, la tolérance et la résolution non-violente des conflits.

action-inter Apprentissage interculturel

Dans des sociétés au caractère multiculturel et multiethnique de plus en plus prononcé, la connaissance d'autres pays et d'autres cultures se développe dans un premier temps aux niveaux local et national. Des contacts sont établis avec des parents ou des élèves ayant d'autres origines, des populations autochtones, des groupes d'immigrés, des ambassades et des centres culturels étrangers auxquels on demande de prendre part à des expositions ou de mandater des intervenants pour parler aux élèves de leur pays et du rôle qu'il tient dans le système des Nations Unies, afin de promouvoir une meilleure compréhension et une meilleure appréciation des coutumes, des traditions et des valeurs d'autrui. Mais si la compréhension internationale commence à la maison, à l'école et au sein de la communauté, le réSEAU permet néanmoins de faciliter les prises de contact avec des établissements scolaires à l'étranger et de développer de véritables partenariats interculturels.

action-patri Education au patrimoine

Grâce à l'intégration de l'éducation au patrimoine mondial dans les programmes de l'enseignement secondaire, le projet a pour but d'inciter les jeunes à s'intéresser à la préservation du patrimoine mondial et à créer une nouvelle synergie entre les enseignants, les concepteurs des programmes scolaires, les spécialistes du patrimoine et les autres acteurs au niveau local et international. Cette démarche part du principe que c'est en instillant aux décideurs de demain le sens profond de la responsabilité envers notre patrimoine commun que la richesse et la diversité culturelle et naturelle de la planète pourront être sauvegardées. Ceci se décline concrètement en chantiers de rénovation, ou encore en actions de sauvegarde du patrimoine immatériel.

action-dd Education au développement durable et à l'environnement

Ce thème permet de faire le rapprochement entre les problèmes relatifs à l'environnement à travers le monde et les réalités sur le plan national, local et individuel. Dans cette perspective, on propose aux élèves d'y réfléchir au niveau local en les amenant à formuler et appliquer des stratégies pouvant être démultipliées dans des situations équivalentes aux niveaux national et international. Les thèmes traités et les actions entreprises concernent, par exemple, la pollution, les énergies, la conservation des forêts, la recherche sur les océans et l'atmosphère, l'érosion des sols et la protection des ressources naturelles, la désertification,"l'effet de serre",le développement durable, le recyclage, le "Plan d'action 21",etc. On peut aussi leur montrer comment la science contribue à l'avenir de l'humanité. La réflexion en classe débouche souvent sur des projets à vocation communautaire destinés à répondre à des besoins locaux immédiats.

action-soli Education aux problèmes mondiaux et à la solidarité internationale

En cherchant à trouver des solutions aux problèmes mondiaux, les élèves arrivent à mieux comprendre de manière concrète le rôle actuel et futur de l'Organisation des Nations Unies et de ses institutions spécialisées. Les écoles peuvent également mettre à profit la célébration des années et des journées internationales des Nations Unies pour permettre aux élèves de replacer les problèmes dans leur contexte au regard de leurs activités présentes et futures. Le travail sur ce thème se traduit le plus souvent de manière concrète par des chantiers de solidarité, des actions en faveur de pays défavorisés qui sont construites avec les intéressés eux-mêmes et qui répondent aux besoins qu'ils ont exprimés. Des actions de co-développement y trouvent également leur place.

 
Action innovante
Dans le cadre de la COP 21, le séminaire international du réseau des écoles associées qui a eu lieu à l'Unesco les 7, 8 et 9 décembre a rassemblé 55 écoles associées de 11 pays du réSEAU.
Voir le lien


2005-2014 Première décennie pour l'education au developpement durable (EDD)


La Conférence mondiale d'Aichi Nagoya, du 10 au 12 novembre 2014, a marqué la fin de la Décennie ainsi que le lancement du Programme d'action global pour l'EDD. Sur le thème « Apprendre aujourd'hui pour un avenir viable », elle a célébré les réalisations de la Décennie, mis en lumière les initiatives, les acteurs clés, les réseaux et les idées que la Décennie a stimulés dans le monde entier, identifié les enseignements tirés. Une rencontre internationale du reSEAU des Ecoles associées précédait la conférence. Le reSEAU français faisait partie des 32 invités, en raison notamment de la qualité des projets EDD conduits dans les établissements, et niveau national, en partenariat avec le programme MAB.

Visionner le diaporama de présentation des projets

Visionner le carnet de voyage de la délégation française ...
... élaboré par le coordonnateur des actions Unesco du lycée le Likes de Quimper à partir des contributions des 4 lycéens : Guillaume P du lycée Marseille Veyre, projet « Sentinelles de l'eau", Léa du Centre scolaire St Benoit de Moulins, projet sur la microfinance « Ma classe solidaire », Zoé de l'Ecole internationale bilingue Victor Hugo de Paris, prototype de chauffage d'eau domestique à partir de compost, Guillaume R du lycée Le Likes de Quimper, projet Comenius sur la lutte contre la xénophobie.
Les liens suivants donnent accés aux différentes sessions de travail
http://youtu.be/DnYzB2uyGaM
http://youtu.be/0FR9o58Rh7g
http://youtu.be/R96n247pm7Y
http://youtu.be/P36pIJMvWnE
http://youtu.be/M-p5kh38oHU


REUNION ANNUELLE DU RESEAU 22-24 janvier 2014
TELECHARGER LE PROGRAMME
TELECHARGER LE COMPTE-RENDU

Comme chaque année, le réseau français des Ecoles associées à l'UNESCO s'est réuni pour 3 journées de formation, partage d'expériences, productions collesctives.
C'est au centre de conférences du Ministère des Affaires étrangères que les travaux ont été ouverts le 22 janvier, en présence de Monsieur Philippe LALLIOT, Ambassadeur de France auprès de l'Unesco.
Lien vers le discours d'ouverture prononcé par Mr Philippe LALLIOT,

La conférence inaugurale assurée par Divina Frau Meigs, membre de la Commission française pour l'Unesco et responsable de la chaire Unesco "Savoir devenir à l'ère du numérique" a été l'occasion de questionner les nouvelles modalités d'accès aux savoirs et l'évolution du rôle de l'enseignant en tant qu'interface entre élèves et savoir.

Dix projets sélectionnés au niveau national par un jury composé, notamment, des référents thématiques, personnes ressources pour le reSEAU, ont été présentés par leurs porteurs. Les diaporamas sont consultables dans la rubrique ci-contre, "Les projets présentés pendant le sémianire 2014"

Le séminaire s'est poursuivi les 23 et 24 janvier, au centre international d'études pédagogiques.
Ateliers de réflexion et production collectives ont constitué le coeur de la deuxièle journée.
La troisième a réuni chefs d'établissements et coordonanteurs des actions UNESCO au sein de l'établissement pour des ateliers partagés et une conférence sur le thème du co-pilotage du label.

Quelques images du séminaire
RENCONTRES "EAU POUR TOUS, EAU EN PARTAGE"
4-6 juin 2013
Une trentaine d'établissements ont contribué, par les projets qu'ils ont développés depuis septembre 2012, à la réalisation des objectifs de 2013, Année internationale de le coopération dans le domaine de l'eau. Des délégations d'une vingtaine d'entre eux ont partagé le fruit de leurs travaux avec des spécialistes.
Découvrir les images, sons et textes de la rencontre




Une campagne d'art postal pour mobiliser
les citoyens sur le déréglement climatique


Le collège Michel Chasles d'Epernon membre du reSEAU des Ecoles associées, en partenariat avec le Musée de la Poste et la Commission française pour l'Unesco, organise une campagne d'Art postal.

Des messages écrits et graphiques circulent par le canal postal. Une trentaine d'entre eux seront exposés au Grand Palais du 5 au 10 décembre sur le stand du groupe la Poste.
Les visiteurs seront invités à répondre aux écoles Unesco par le même moyen.


Veuillez trouver ci-dessous le lien permettant l'accès à la vidéo du concours :
https://www.youtube.com/watch?v=HJoAEPMzLyY
Merci à Jean-Marc SEPTSAULT et au collège Michel Chasles d'Epernon.






A télécharger : Gagnants.pdf